Introduire la philosophie dans les milieux du soin et de la culture

Le fait d’introduire la philosophie peut se faire dans différents secteurs d’activité. Uns de ces secteurs est celui du soin et celui de la culture. Dans ces domaines distincts, la pratique de la philosophie a un rôle à jouer.

La pratique de la philosophie

La pratique de la philosophie consiste à élaborer des exercices mettant à l’œuvre la pensée individuelle, le plus souvent lors d’un travail de groupe. Son fonctionnement se base sur le dialogue entre les participants qui commencent par identifier les présupposés à partir desquels fonctionne notre propre pensée. Ils effectuent ensuite une analyse critique, qui la mèneront à formuler des concepts, soutenus par une phrase philosophique dans la plupart des cas, et cela pour exprimer l’idée globale ainsi enrichie. A travers ce processus de pratique, chaque participant cherche à devenir conscient de sa propre appréhension du monde et de lui-même, à délibérer sur les possibilités d’autres schémas de pensée, et à s’engager sur un chemin anagogique où il dépassera sa propre opinion.

La notion de culture et la philosophie

Il est utile de savoir qu’il y a ce qu’on appel culture de l’homme cultivé, celui dont on dit qu’il a de la culture. Dans ce sens, on pense par là que l’homme en question a reçu une éducation grâce à laquelle il a cultivé son esprit, acquis des connaissances et développé des aptitudes et des qualités. Si on y ajoute une dimension philosophique, nous pouvons dire que cette éducation se trouve l’instruction que l’on reçoit : dans les connaissances apprises à l’école, les sciences, les lettres, les arts, mais également dans la formation du jugement, du goût, des sentiments, de la sensibilité et du caractère.

La philosophie en soutien dans le milieu du soin

Dans certains établissements sanitaires, la philosophie a été mise au centre des activités. En effet, ces établissements ont décidé d’engager un philosophe, à plein temps, pour travailler avec les soignants. Dans son travail, pour donner à ce personnel soignant notion de la philosophie du soin, il les aide à réfléchir ensemble sur des situations vécues, ce que cela leur apprend de leur métier, et ce qu’ils doivent mettre en œuvre pour composer avec le réel qui n’est pas l’idéal du soin dont ils ont pu rêver ». Ces établissements organisent alors une séance hebdomadaire de réflexion thématique mensuelle en groupe et est également en mesure d’intervenir de manière plus ponctuelle en cas de besoin.